Rodez est une ville de deux milles ans ayant  su conserver son patrimoine mais qui est également une ville en pleine mutation. En témoignent ses grands projets déjà réalisés comme la réhabilitation de la place de la mairie, la création du quartier de Bourran, la création de la faculté et l’essor de l’enseignement supérieur… comme ceux à venir :

Le Musée Soulages

Très attaché à sa terre natale, Soulages, célèbre artiste peintre, consent en 2005, avec son épouse Colette, à une donation exceptionnelle à la Communauté d’agglomération du Grand Rodez : 500 pièces, dont tout l’œuvre gravé (eaux-fortes, lithographies, sérigraphies), les travaux préparatoires aux vitraux de Conques, des peintures sur toile et sur papier (un ensemble unique, dont des gouaches, des encres et les Brous de noix), de la documentation, des livres, des photographies, des films, des correspondances… La création d’un musée à la hauteur de l’artiste est décidée pour lui rendre hommage.

C’est le 5 février 2008 que le lauréat du concours pour le musée Soulages a été choisi. Il s’agit de l’agence espagnole RCR Arquitectes Aranda-Pigem-Vilalta qui s’est distingué de ses 103 concurents au lancement de ce concours.

Ouverture prévue : 2013

Reconversion du site de Combarel

En octobre 2006, l’hôpital situé à Rodez, dans le quartier de Combarel, est délocalisé à Bourran, libérant ainsi un grand espace en centre ville.

Le projet urbain repose sur un terrain en plateau, puis en très fort dénivelé, dans un ensemble bénéficiant de vues remarquables. Il s’agit ainsi de maintenir de la rue Combarel jusqu’à l’espace public central, un plateau haut horizontal, puis d’installer au flanc du coteau l’essentiel des programmes de logements, tout en les séparant tantôt par des jardins, tantôt par des passages publics, et liant l’Avenue Louis-Lacombe au parvis central planté.

Livraison des premiers logements en 2014

Autour du Foirail

Outre le musée Soulages, Rodez verra, près du musée un tout nouveau Multiplexe qui accueillera des espaces restauration ouverts sur le parvis, un cinéma ainsi que des espaces d’animation pour faire de ce nouvel équipement un site majeur de vie de Rodez.

Toujours autour du foirail, à la place des anciens terrains de tennis, implantée sur le plateau supérieur de Paul Lignon, Rodez va s’équiper d’une nouvelle salle des fêtes, positionnée parallèlement à l’avenue Victor Hugo, la perspective depuis la cathédrale sera ainsi dégagée. Cet équipement a été pensé pour concilier souplesse d’utilisation, performance énergétique, acoustique et thermique optimales.

La nouvelle salle des fêtes agrémentée d’un grand auvent sur sa façade permettra la tenue d’animations sur son parvis avec une complémentarité totale avec l’environnement direct, parvis du Multiplexe et plateau Paul Lignon.

Autres projets

Le centre ville va également changer de visage avec l’aménagement de la place d’arme, de la place de la cité et enfin la création de la maison communale de l’emploi et de la formation dont l’ouverture est prévue à l’automne 2012